Appréciez l’art de la musique avec un casque de qualité

L’art musical au plus prés de soi ? C’est possible, c’est ce que permet un casque ! À moins d’avoir une sonorisation professionnelle de pointe, pour mieux appréhender les subtilités d’un morceau de musique, il n’y a pas mieux qu’un casque de grande qualité. Veillez toutefois à ne pas abuser. Les conseils qui suivent vous permettront d’apprécier des chefs d’œuvre musicaux sans endommager vos oreilles ou provoquer des troubles auditifs voire une perte de l’audition.

Pas de plein volume

casque-de-musiqueSi vous avez des casques d’excellente qualité, comme ceux proposées par le magasin d’instruments Music Privilège, il est inutile de mettre au maximum le niveau du volume : surtout, ne dépassez la limite de 85 décibels. Au-delà, vous exposez vos oreilles à un danger ! Cette limite correspond au trois quarts du volume disponible en réglage sur l’appareil. L’idéal serait d’arrêter à la moitié. Pour que l’écoute soit optimale à ce niveau, veillez à ce que vos morceaux soient enregistrés en mode HD.

Une séance d’écoute dans le calme et sur une durée restreinte

Vous souhaitez écouter le dernier titre de Johnny Halliday en utilisant un casque ? Même si c’est du rock, veillez à ce que la pièce dans laquelle vous vous trouvez soit totalement silencieuse. Par ailleurs, limitez l’usage du casque à 20h par semaine. Et si vous comptez enchaîner les heures d’écoute sur une journée, pensez à faire une pause de 15 minutes tous les 45 minutes afin de reposer vos oreilles et de les ménager.

Les risques d’une utilisation abusive

ecouter-musiqueLe Syndicat national des médecins spécialistes en ORL ne cesse de mettre en garde contre l’utilisation irréfléchie et excessive des casques. Le premier risque auquel s’expose l’utilisateur est d’être victime d’acouphènes. Il s’agit d’un sifflement que vous entendez en permanence. Par ailleurs, les cellules de l’oreille interne sont susceptibles à la longue de mourir. Quant aux cils, essentiels pour le décodage auditif, ils finiront par être brisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *